Acura TSX V6 Tech 2012 : essai routier


Acura TSX V6 Tech 2012 : essai routier
Acura TSX V6 Tech 2012 : essai routier
par Rob Rothwell / Auto123.com
Depuis quelques années, la compétition dans le segment des berlines de luxe est devenue féroce. Qui en profite? Les acheteurs de berlines sport haut de gamme. Mercedes-Benz, BMW et Audi offrent désormais des berlines de base qui s’attaquent à l’Acura TSX, elle-même inchangée pour 2012.

Acura TSX V6 Tech 2012 vue 3/4 arrière
Malgré ces adversaires redoutables, la TSX V6 tient son bout. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Une rivale accomplie
Même si elles ciblent la TSX plus que jamais, les marques allemandes ne lui enlèvent rien. Elle représente un excellent choix et se décline en versions à quatre et six cylindres.

La TSX de base affiche une étiquette de 31 890 $. En échange, on obtient un modèle bien équipé et animé par un quatre-cylindres de 2,4 litres et 200 ch jumelé à une boîte automatique à cinq rapports ou manuelle à six rapports.

J’ai essayé le modèle qui trône au sommet de la gamme et qui hérite, de ce fait, du moteur V6, de sièges en cuir perforé, d’un navigateur et de nombreuses autres commodités, dont des phares au xénon, une chaîne sonore de prestige et des palettes au volant. Notez qu’Acura n’offre pas la boîte manuelle avec le V6.

Le PDSF de ma TSX haut de gamme, dotée de l’ensemble Technologie et du six-cylindres, s’élevait à 43 785 $. Si une telle somme n’est pas exagérée vu les raffinements et les performances de la TSX, elle ouvre toutefois beaucoup d’autres portes sur le marché de luxe, dont celles de l’Audi A4 quattro et de la Mercedes-Benz C 250 4MATIC.

Ces deux Allemandes profitent d’une transmission intégrale et coûtent légèrement moins cher que la TSX V6 Tech, mais elles se situent à l’entrée de leur gamme respective. Elles sont tout de même bien nanties et offrent une meilleure adhérence que la TSX à traction.

Sans compromis
Peu importe, plusieurs aspects de l’Acura TSX m’ont grandement impressionné. D’abord, la remarquable qualité de sa construction.

L’ajustement parfait de toutes les plaques de carrosserie, y compris les quatre portières, le capot et le coffre, m’a tout simplement ébahi. Les interstices exceptionnellement minces entre tous ces éléments étaient d’une précision époustouflante. Et cette incroyable minutie se reflète aussi à l’intérieur.

L’habitacle, très bien ficelé, utilise des matériaux de qualité, créant une ambiance sobre, mais assez sportive pour nous inspirer. Les instruments et les commandes intuitifs sont disposés logiquement.

Depuis son lancement en 2003, j’ai toujours apprécié l’habitacle de la TSX. Les sièges avant fermes offrent un bon soutien et le dégagement pour les jambes et la tête surprend pour un véhicule de cette taille.

Acura TSX V6 Tech 2012 intérieur
L’habitacle, très bien ficelé, utilise des matériaux de qualité, créant une ambiance sobre, mais assez sportive pour nous inspirer. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Pages: [ 1 2 > ]


Album photo

Retour aux nouvelles

Close

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player